Logo de la marque voyage-plongee.com - Une propriété de la société INGIN spécialisée en refonte de site internet
Bouton de scroll vers le haut

Stage
Plongée TRIMIX

stage plongée trimix

Stage TRIMIX : plongée au TRIMIX

La plongée au trimix est une technique de plongée utilisée par ceux qui vont à des profondeurs dépassant les quarante mètres jusqu'à concurrence de cent mètres.

Le trimix est un mélange d'oxygène, d'azote et d'hélium. Le plongeur trimix compose sa bouteille de trimix en fonction de la profondeur qu'il souhaite atteindre : on commence par choisir la quantité d'oxygène, qui sera en général comprise entre 10% et 21% de la pression totale de la bouteille ; on choisit ensuite la quantité d'azote en fonction de l'effet narcotique que l'on accepte de subir ; enfin on complète par de l'hélium.

Le principal inconvénient du trimix est sa difficulté de mise en œuvre : en effet, comme le but est de plonger profond, il faut de grandes quantités de trimix (puisque plus on plonge profond, plus on consomme du mélange, ici du trimix), ce qui impose de gros blocs de trimix ; de plus, l'hélium est un excellent conducteur de chaleur, ce qui signifie qu'en respirant du trimix on se refroidit beaucoup plus vite, ce qui impose de porter un vêtement étanche avec un autre gaz moins conducteur à insérer dans le vêtement, en général l'argon ; l'hélium, par ailleurs, impose des temps de décompression plus longs qu'à l'air normal, que l'on peut chercher à réduire en employant du Nitrox ou de l'air normal à la remontée, ce qui implique d'emporter plusieurs bouteilles avec des mélanges différents et de savoir gérer les changements de mélange en cours de plongée ; et enfin l'hélium est un gaz cher à produire, ce qui restreint les utilisations. De plus, la profondeur est cependant limitée par l'utilisation de l'hélium, puisqu'au-delà de 10 à 15 bar de pression partielle (c'est-à-dire environ 120 mètres selon la quantité d'hélium contenue dans le mélange) l'hélium devient également toxique : c'est le syndrome nerveux des hautes pressions (SNHP).

Dans la plupart des organismes de plongée français, il faut avoir au minimum le niveau 3 de plongeur et être qualifié «Nitrox confirmé» pour pouvoir prétendre à la formation au trimix.

Stage plongée TRIMIX

La formation est assurée au sein d'un club ou structure commerciale agréée par la FFESSM ou un organisme déconcentré de la FFESSM.
La qualification de Plongeur Trimix Elémentaire n'est pas un brevet.
La formation s'effectue exclusivement en milieu naturel.

Elle est validée, à l'issue d'une formation reçue dans le cadre d'un stage ponctuel, par un Moniteur Fédéral deuxième degré moniteur Trimix FFESSM ou par un BEES 2 moniteur Trimix FFESSM licenciés.

Les plongeurs titulaires de la qualification PLONGEUR TRIMIX ELEMENTAIRE pourront plonger au Trimix à une profondeur maximum de 70 mètres avec un mélange ayant une teneur en oxygène supérieure à 18 %, et une teneur en hélium égale au minimum à 10 %.
Les plongeurs trimix élémentaire ont les mêmes prérogatives que celles définies dans l'arrêté du 9 juillet 2004, correspondantes à leur qualification.

Délivrance de la certification :

Elle sera délivrée par la structure organisatrice sur la base d'un carnet à souche, disponible auprès des comités régionaux.
La structure organisatrice doit remettre au lauréat les 2 coupons du carnet à souche qui lui permettront de faire établir par le siège de la FFESSM la qualification définitive.
Duplicata : en cas de perte, une attestation sera délivrée par le siège fédéral.

Annonces partenaires
Voyage-Plongée.com

Croisière Egypte - Spéciale TECH

Sur l'Exocet comme sur l'Atlantis, Diving Attitude propose toutes les formations Tech TDI permettant aux plongeurs de progresser pas à pas e(...)